L’Art de se délier

Retraite bien-être avec Florence Gaist et Selma
Du 8 au 11 juin 2023 dans le Sud.

4 jours dans un joli petit village (Gajan) au sud de la France où se rencontreront et se mêleront les processus ludiques du mouvement et de la créativité*, dans ce thème commun qu’est la déliance: libérer son corps, son geste, son mental et accéder à nos trésors de potentialités. 
* Aucune connaissance artistique n’est nécessaire pour participer aux temps créatifs

Durant ces quelques jours de stage, vous aurez l’opportunité de prendre un vrai temps pour développer votre écoute intérieure, vous libérer de vos freins à la créativité sous toutes ses formes et (re)découvrir le vrai plaisir du lâcher-prise.
Tant dans les pratiques de yoga que dans les moments de créativité, nous nous permettrons de sortir du cadre, de nos attentes, de notre mental pour laisser fleurir notre imaginaire et créer une véritable reconnexion à nous-mêmes.

Embarquez avec nous dans cette aventure sensorielle où le chemin sera celui de l’exploration, libre de tout résultat!

> Nous finalisons le programme ces prochains jours; les détails logistiques suivront donc tout prochainement.
> Les places sont limitées: si vous souhaitez vous pré-inscrire, cliquez sur ce texte!

Florence Gaist

Travailleuse sociale de formation, animatrice socioculturelle et formatrice d’adultes, le métier d’art-thérapeute, comme une évidence, réunit mes compétences sociales et artistiques pour offrir aux personnes un accompagnement de soutien centré sur leur potentiel créatif d’expression, de symbolisation et de transformation.

“le corps est à la base de toute expression créative. Dans l’acte de créer, même le plus petit, le corps se met en mouvement, ce qui provoque par résonance une mise en mouvement intérieure. Plus la personne prend conscience de l’impact qu’a l’expérience de créer sur son corps, plus elle renoue contact avec elle-même“.

Selma Ertem

Psychologue de formation, je cherche rapidement à bâtir des ponts entre le mental et le corps, qui me semblent indissociables et indispensables pour aider les personnes qui désirent aller mieux.
En plus de mon activité thérapeutique tournée sur cette alliance, je me forme au yoga et ouvre en 2001 l’atelier ooom, qui concrétise cette vision holistique du vivant.

“Notre corps nous parle constamment; par chuchotement d’abord, puis en haussant le ton pour finalement crier sa souffrance s’il n’est pas entendu. En affinant notre écoute, nous pouvons accéder à son langage et son intelligence et en faire un allié de poids dans notre libération”.